Nouvelles de la RUI

Nouvelles de la RUI Opération GALT – 13 mai 2019

Voici la 3e édition des Nouvelles de la zone de revitalisation urbaine GALT : notre bulletin de liaison entre citoyens et partenaires actifs dans la zone RUI. Vous avez aussi des nouvelles et des projets à partager? Faites-nous en part et nous les inclurons volontiers dans ce bulletin. Mieux on se connaît et mieux on agit. Bonne lecture! 

 Du renfort au GALT! 

De nouvelles employées viennent d’entrer en poste au sein de l’organisme GALT et elles débordent d’énergie et d’enthousiasme. Nous vous présentons donc, à gauche, Hélène Lokoka, directrice par intérim et, à droite, Estelle Patureau qui est la coordonnatrice terrain/intervenante de milieu. 

Elles se joignent à Victoria et Ingrid, les 2 intervenants jeunesse et à Florence Calandra, nouvelle intervenante du projet salubrité. Un quintette d’employées qui fait souffler un vent nouveau sur cet important partenaire de la RUI. C’est une bonne nouvelle pour le quartier! 

 Du financement pour l’action salubrité 

Autre bonne nouvelle : la demande déposée par le GALT auprès de la Société d’habitation du Québec (SHQ) a été acceptée. Cette aide de 15 000 $ provient du programme d’aide aux organismes communautaires en habitation- volet soutien aux projets ponctuels. Elle permettra de lancer le volet 2 du plan d’action en salubrité dans ce secteur avec notamment des visites de porte à porte et du travail de référence. Un beau projet à suivre! 

pastedGraphic.png 

 Des échos de la rencontre du PDUES Turcot du 1er mai 

Le PDUES est l’acronyme désignant le Plan de développement urbain, économique et social adopté par l’Arrondissement du Sud-Ouest pour sa partie du territoire touchée par la reconstruction de l’échangeur Turcot. On parle ici de la partie ouest de Saint-Henri, du secteur autour de la rue de L’Église et du secteur Cabot. 

Un comité animé par l’Arrondissement et formé de partenaires provenant des 2 quartiers fait le suivi de ce plan. Il s’est réuni le 1er mai dernier; la dernière rencontre datait de décembre dernier. 

Le principal sujet de cette rencontre était la présentation du projet de règlement modifiant le règlement d’urbanisme. Pour notre secteur, cela viendrait modifier le règlement afin de classer le territoire entre Hadley et Hamilton le long de Saint-Patrick dans la catégorie « Activités diversifiées » qui donne une priorité aux activités économiques sur le volet résidentiel tout en y réduisant l’intensité des activités industrielles. 

Sur un autre sujet maintenant, information décevante, l’Arrondissement n’est pas en mesure de donner davantage de détails sur le financement de 300 000 $/année sur 3 ans, car le montant n’a pas encore « été doté ». Rappelons que ce financement vise à soutenir des initiatives locales visant l’amélioration de la qualité de vie. 

 Venez marcher avec nous le territoire de la RUI! 

 

pastedGraphic_1.pngOn vous rappelle notre invitation à venir marcher le territoire dans le cadre d’une opération populaire d’aménagement (OPA). Une OPA c’est une mobilisation de la population d’un quartier durant laquelle on observe, on réfléchit et on élabore des propositions concrètes pour améliorer notre milieu de vie.

 

 

Nous vous proposons 2 rendez-vous.

  •  Mardi 28 mai à 10 h
  •  Samedi 1er juin à 14 h

Point de rencontre : devant le local du GALT au 1946 rue Galt. Confirmez votre présence svp auprès de Christine au 514-761-1665 poste 103

Notez que la marche dure environ 90 minutes.

Serre sur le toit du chalet du parc de La Vérendrye :

L’Arrondissement du Sud-Ouest nous a informés qu’il a résilié le contrat signé avec l’entrepreneur pour la construction de la serre. Les difficultés pour l’entrepreneur d’atteindre les cibles de performance de la serre ont motivé cette décision.

La serre bioclimatique, reliée à un comptoir alimentaire, est un volet majeur du « projet structurant » de notre zone de revitalisation urbaine. L’autre volet a, quant à lui, été complété soit l’aménagement de l’Espace-citoyens, espace convivial de rencontres et d’échanges. 

Il faut maintenant réfléchir ensemble à un projet alternatif en fonction du budget restant. On s’en reparle! 

 À la rencontre des citoyens et citoyennes 
pastedGraphic_3.png
Le Ruixi de ConcertationSPE

Vous connaissez notre cher Ruixi, un vélo- cargo que nous utilisons pour différentes activités et animations? Il nous a servi de base pour mener une sympathique animation avec les gens venant visiter le Marché des artisans les 4 et 5 mai dernier à l’Espace-citoyens.

Nous invitions donc les participants à venir « voter » autour de 2 questions avec 6 choix de réponses. Sans avoir la prétention d’être « scientifique », cette activité a permis de mettre de l’avant des tendances assez nettes.

Voici la compilation des réponses obtenues ainsi que les commentaires recueillis  à cette occasion.

 

A) Qu’est-ce que vous aimez le plus dans Ville-Émard Côte-St-Paul?

  • C’est un quartier calme et sécuritaire pour tout le monde : 39
  • Les logements sont abordables et en bon état : 4
  • Les installations sportives et culturelles sont de grande qualité : 19
  • C’est facile de me déplacer pour le travail, les études, les sorties : 27
  • Le quartier est propre et bien entretenu : 7
  • Je n’aime pas vraiment le quartier : 0

Total des réponses: 96

B) Qu’est-ce que vous aimeriez améliorer dans le quartier?

  • Réduire la circulation automobile et développer le réseau de pistes cyclables : 12
  • Créer davantage d’occasions de rencontre entre citoyen.nes : 8
  • Développer l’offre commerciale avec de nouveaux commerces de proximité : 33
  • Augmenter le verdissement, planter davantage d’arbres et de fleurs.
  • Réaménager les parcs : 23
  • Augmenter la sécurité pour mieux protéger les personnes et leurs biens : 4
  • Augmenter l’offre d’activités culturelles et de loisir pour tous les groupes d’âge : 14

Total des réponses: 94

Commentaires reçus : 

  • Que le parc De La Vérendrye soit accessible à tous en tout temps dans le terrain de soccer sinon clôturer au bord de La Vérendrye
  • Les logements avec la SHDM sont bien abordables
  • On avait tous les commerces de proximité sur Monk avant : boucherie, boulangerie. Tout a
    fermé avec le Carrefour Angrignon.
  • Il y a un problème avec la Bibliothèque Marie-Uguay. Les livres « gros caractères » ne sont
    pas regroupés en une seule section. C’est plus facile pour moi d’aller à la bibliothèque de
    Verdun. C’est mieux placé.
  • Cette année, c’est long pour le ménage du printemps de la ville. Plus long que d’autres
    années. Beaucoup de feuilles non ramassées.
  • J’aime la verdure dans le quartier
  • Ce serait le fun d’avoir des commerces sur Monk et moins d’églises
  • Il faudrait une meilleure surveillance contre les graffitis. Il y a des jeunes qui rôdent dans les
    ruelles. Je me suis déjà fait voler sur mon balcon.
  • On aurait à faire des efforts pour un quartier plus propre. Je pense surtout aux résidents qui
    ne font pas attention. Les poubelles publiques sont vite remplies. Il faudrait plus de grosses poubelles.
  • Avoir un terrain de basket. Aussi un « skate park »
  • Les propriétaires n’y font rien comme rénovations. Mon garçon vit dans un logement plein de moisissures.
  • Sur la rue Beaulieu, c’est malpropre. Les gens laissent les choses traîner partout.
  • Cela fait plus d’une année qu’il y a un cône dans le terrain de jeux des enfants au parc De La
    Vérendrye. Avant il y avait une bascule. Ce serait bien de remplacer le jeu.
  • Offre commerciale est faible. L’épicerie à côté de chez nous est chère. Cet hiver, ils
    vendaient les céleris à 7 $ chaque!
  • Le terrain de soccer du parc De La Vérendrye est très peu utilisé. C’est toujours barré. On
    n’a plus accès. Avant c’était mieux. Il y avait plein de familles qui venaient piqueniquer,
    maintenant il y a plus moyen.
  • Diversifier le type d’arbres sur nos rues. Arbre devant chez nous a été replanté.
  • Quand tu viens de Verdun sur De l’Église, tu entres dans un gros nuage de poussière. C’est
    dégueulasse. À Turcot, ils avaient promis de nettoyer : cela n’est pas fait.
  • OK pour les pistes cyclables, mais on a aussi besoin de nos autos. D’accord pour le vélo sans
    empiéter sur les autos.
  • Il manque une boulangerie, des places pour aller acheter de la nourriture
  • Moi, je ne sors pas le soir pour aller au dépanneur à 9 h 30. Je ne me sens pas en sécurité.
  • Il n’y a pas assez de surveillance policière. Les gens vont trop vite. Pas assez de stops pour
    les forcer à ralentir.
 Nous avons parlé cartes, données et statistiques ce 1er mai 

Un dynamique quatuor a répondu présent à notre invitation d’un temps de travail autour des nouvelles données socio-économiques et démographiques du quartier en lien avec le dernier recensement. Il s’agissait donc de mieux comprendre les réalités du quartier en tentant de répondre à la question « Qui sont et où habitent les personnes les plus vulnérables du quartier au point de vue social, économique, de santé et/ou environnemental? » 

Nous avons donc analysé « à la loupe » » une dizaine de cartes principalement tirées de l’Atlas sociodémographique de l’Arrondissement du Sud-Ouest. 

Cela a permis de voir que la partie du quartier au nord d’une ligne allant du parc Saint- Paul à l’intersection Hamilton-Jolicoeur cumulait plusieurs vulnérabilités sociales et économiques. Il faudra apporter une attention toute particulière à ce secteur. 

Nous savons aussi que d’autres données et réalités doivent encore être « creusées ». Par exemple, au niveau de la santé et des services sociaux : 

  • Y a-t-il des secteurs du quartier plus vulnérables?
  • La présence de l’autoroute se traduit-elle par davantage de problèmes
    pulmonaires pour les résidents du secteur limitrophe?
  • Quel est l’impact des logements en moins bonnes conditions sur la santé des
    occupants? etc.

On poursuit le travail. Merci de partager vos observations et/ou commentaires. On a besoin de l’intelligence et du vécu de tous.

 Quelques données sur le HLM Angers 

Ce HLM situé au 1625 rue Galt à l’angle de la rue Angers accueille des personnes âgées dans ses 102 logements dont 7 sont adaptés. Il a été construit en 1978 au coût de 3 039 894 $. 

Il est intéressant de noter que les 11 HLM du quartier représentent un total de 624 logements et qu’ils ont tous été construits entre 1971 et 1991. C’était l’âge d’or des HLM. 


L’équipe de la RUI Opération Galt 

Christine Bernier, animatrice de vie de quartier

mobilisation@concertationspe.qc.ca

514 761-1665 poste 103 

Daniel Duranleau, agent de développement

operationgalt@concertationspe.qc.ca

514 761-1665 poste 104 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *